Diaphragme

Le diaphragme est le principal parmi les muscles respiratoires inspiratoires…

La respiration s’effectue au rythme des contractions du diaphragme sous le contrôle de l’encéphale. Lorsqu’il est contracté (vers le bas, 1 cm équivaut à 0,5 L d’air dans les voies respiratoires), le poumon est étendu, en dépression, fait entrer l’air dans le poumon (inspiration), les côtes inférieures s’élèvent, le ventre se gonfle; lorsqu’il est décontracté passivement, relâché (vers le haut), le poumon expire l’air résiduel…

L’inspiration apporte énergie et tonus (maintien d’un minimum de tension); l’expiration active plutôt le système parasympathique (récupération, détente, digestion…). Trop de tension équivaut à un diaphragme plus tendu (vers le haut, clavicules), une respiration haute, à cadence plus élevée, de qualité moindre; de moindre tension, la respiration est plus localisée au niveau des côtes inférieures; de tension faible, la respiration est au niveau du ventre…

Le diaphragme agit sur les poumons (par contraction), les intestins, muscles et autres organes digestifs (après contraction, relâchement), sur les nerfs (réseau cœliaque)… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *