Où trouve-t-on des Oméga 3?

Les Oméga 3 (Ex-vitamine F) sont des acides gras essentiels (ALA, EPA, DHA) qui ont des bienfaits sur:

  • les vaisseaux sanguins
  • le cerveau et croissance cérébrale
  • régulation de certains troubles du rythme cardiaque
  • système immunitaire (lymphocytes), action pro-inflammatoire
  • physiologies des cellules excitables (neurones, etc.)
  • taux normal du cholestérol
  • diminution des triglycérides dans le sang
  • effet anti-inflammatoire 
  • asthme
  • augmentation des sécrétions muqueuses

Les sources naturelles dans un pourcentage à titre indicatif relatif à 100g de l’aliment:

  • huile de foie de morue (10,9g)
  • foie de morue (4,76g)
  • poissons gras: saumon ou hareng (1,12g), thon, maquerau (2,45g), etc.
  • huile de lin (53g), colza (7,54g), soja, mâche, persilla, grémille, noix (11,9g), etc.
  • avocat, oeufs,
  • fruits sec à coque: noisettes, noix (7,5g), amandes, pistaches
  • graines de chia (17,8g), cameline, lin (16,7g)
  • fruit de mer: noix de saint-jacques, moules
  • légumes: épinards, choux-fleur, cresson, laitue

Le taux de transformation des ALA en EPA et DHA étant très faible dans le corps, la meilleure source reste l’alimentation.

Les sources alimentaires par type d’oméga 3:

  • ALA: Huile de lin, Graines de chia, Lin, Noix, Colza, Noix
  • EPA: Huile de foie de morue, Foie de morue crue, Maquereau, Sardine à l’huile, Hareng, Saumon
  • DHA: Huile de saumon, Huile de foie de morue, Hareng fumé, Filet de maquereau, Œufs de saumon

Quel complément alimentaire:

  • quel pourcentage en ALA (facilement d’origine végétale), EPA et DHA?
  • d’origine végétale? animale?

Nos besoins journaliers sont estimés à 3 grammes dont 250mg d’EPA et 250mg de DHA

Son voyage dans le corps:

  • par l’alimentation,
  • sans subir de transformation (profite aux canaux ioniques),
  • transformation d’une partie en prostaglandines ( vasodilation, vasoconstricteur, bronchoconstricteur, constricteur de muscles lisses, inhibiteur de la congrégation de platequettes, prolifération et migration des lymphocytes),
  • en thromboxanes (antagonistes des prostaglandines), 
  • leucotriènes (pro-inflammatoire, perméabilité vasculaire, bronchoconstricteur, vasoconstricteur, constricteur de muscles lisses, augmentation des sécrétions muqueuses, traitement d’asthme).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *